Les voyages de Marie,

Le blog de voyage de Marie

Comment prendre le bateau pour la Corse ?

Oui je sais, le titre de l’article est certainement très surprenant mais finalement la question mérite d’être posée. Tout simplement parce que je viens de discuter sur les réseaux sociaux avec un couple d’amis bretons ( il m’ont aidé pour écrire le guide du week-end à Rennes) qui viennent de réserver quelques jours de vacances sur l’île de beauté et qui se sont posés une question des plus basique;

La Corse en bateau, oui mais comment ?

Après avoir lu de nombreux blogs ( ils conseillent fortement celui ci : Corsicamore) et bouquins sur la destination, ils sont convaincu que partir avec leur propre voiture est la meilleure des solution. Même depuis la Bretagne, traverser la France pour embarquer à Marseille reste très intéressant quand, comme eux, on planifie de rester au moins 15 jours.
C’est d’autant plus vrai qu’ils sont de vrais agités, sportifs et explorateurs. Ils ont donc décidés d’emporter avec eux les paddles ( gonflables) le matériel de plongée sous marine mais aussi les chaussures et sacs de randonnée, et deux VTT pour se déplacer sur place. Sans oublier le berger des Pyrénées dénommé Jules, en hommage à Jules Vernes, et qui les accompagne partout . Pas facile de mettre tout cela dans un avion non ?  Et louer une voiture, des vélos, des stand up etc..une fois sur place ferai exploser le budget vacances.

Donc, une fois la réservation d’un billet de bateau + voiture entre Marseille et la Corse validée sur le site de la compagnie Corsica Linea, la fameuse question se pose : ” oui mais comment ça se passe avec la voiture dans le bateau ?”
D’où l’appel à un(e) ami(e), moi en l’occurrence, pour que je leur explique comment les choses se passent.

Rien de plus simple, c’est une croisière !

J’ai eu la chance d’aller plusieurs fois en Corse, en avion et en car ferry. Et j’ai toujours préféré le bateau !
J’ai navigué avec les 3 compagnies et même l’ancienne SNCM aujourd’hui disparue. Sa “remplaçant” la Corsica Linea a aujourd’hui ma préférence mais j’aime aussi beaucoup la Méridionale. J’ai un peu plus de réticence avec l’ambiance low-cost de la compagnie aux bateaux jaunes. Mais peu importe, le principe est le même pour l’embarquement avec une voiture.

Sur les quais

Il faut se présenter au moins une heure à l’avance sur les quais.
Ne jouez pas au plus malins, en arrivant à la dernière minute. Que ce soit à Marseille, Toulon ou Nice, les embouteillages dans la zone du port sont fréquents et le bateau ne vous attendra JAMAIS !
De plus, les démarches d’embarquement peuvent être rallongées. Par exemple, si vous n’avez pas le véhicule prévu sur le billet ( le prix est en fonction de la longueur et hauteur) ou si justement vous avez sur le toit une planche à voile ou un vélo….ou une remorque non enregistrée. Il faudra alors s’acquitter de supplément au bureau de la compagnie.
Sur les quais, le personnel de la compagnie va vérifier vos billets, vos pièces d’identité ( obligatoires pour tous, y compris les enfants) et vous fera ouvrir coffre et boite à gants ( plan vigipirate oblige).
Vous recevrez en échange les différentes contre marque a conserver avec vous ABSOLUMENT
Il s’agit des cartes d’embarquement ( celle du véhicule sera collée sur le pare brise) ainsi que le bon d’échange pour la cabine ( si vous en avez réservé une, ce que je vous conseille vivement, même si c’est forcément plus cher)

Vient alors le moment d’embarquer.

La file d’attente sur les quais va se mettre en route vers le navire. Vous entrerez en général par les immenses portes arrière. C’est très impressionnant la première fois. Elles vous ouvrent des immenses garages insoupçonnés quand on voit les car ferry de l’extérieur. Du personnel à bord va vous guider pour garer votre voiture là où ils le décident. N’insistez pas, ils savent comment remplir le bateau !
Une fois la voiture à sa place, vous allez prendre vos affaires et rejoindre les ponts supérieurs.
ATTENTION, vous ne pourrez plus redescendre à votre véhicule pendant la traversée. Donc n’oubliez rien d’indispensable comme votre pyjama, vos médicaments etc…
Retenez bien le numéro de pont et place de votre voiture, vous serez content le lendemain matin de ne pas la chercher partout ! Il peut y avoir jusqu’à 700 véhicules dans les cales !

Dans le bateau, c’est les vacances !

On rejoint les pont supérieurs par des escaliers ou ascenseurs. A la réception, on vous remettra les clés de votre cabine ainsi que des explications pour vous retrouver dans le dédale des couloirs. Les cabines sont réparties sur plusieurs étages, il y en a vraiment beaucoup.
Elles sont vraiment très confortables, avec 4 lits en général, équipées de couettes, télévision et salle de bain privée, certaines possédant un hublot….comme sur un bateau de croisière.

Dans le bateau, on trouve de très nombreux espaces de vie, avec des bars, restaurants, snack, self, salon fauteuil etc… Certains car ferry proposent un cinéma, piscine, dancing, salle de spectacle etc…
Les ponts sont accessibles toute la traversée ( sauf en cas de mauvaise mer).

Arrivée tôt le matin en Corse

L’arrivée en Corse est toujours un moment magique. Surtout pour les ports d’Ajaccio et Bastia où on longe pendant un long moment les côtes, qu’il s’agisse du Cap Corse ou des îles Sanguinaires. Elle est en général très tôt le matin. Vous serrez réveillé par l’équipage vers 6 heures pour prendre le petit déjeuner ( payant et donc optionnel) et vous préparez. Ne vous rendormez pas, il faudra récupérer votre véhicule à l’heure pour éviter de créer des bouchons dans le garage.
Il suffira alors de descendre le véhicule par la même porte, et à vous les vacances en Corse !

Le cas particulier des animaux à bord

Comme je l’ai évoqué plus haut, mes amis voyagent avec un chien. La politique des compagnies changent pas mal a ce niveau là.
La compagnie Corsica Ferries demande aux propriétaires de garder son chien à bord, avec les passagers. C’est plutôt sympa pour eux mais cela implique quelques règles d’hygiène évidente pour éviter que le chien ne salisse tous le bateau. De même, il dormira avec vous dans votre cabine, ce qui peut gêner les prochains utilisateurs des cabines.
Corsica Linea met à disposition un chenil obligatoire et payant. Tous les animaux sont dans des box individuels. Certains trouvent cela traumatisant pour l’animal mais d’autres ( dont je fais partie) préfère ce type de pratique pour des raisons d’hygiène et de confort à bord.

En conclusion, rien de plus simple. Embarquer sa voiture dans un bateau pour la Corse est extrêmement facile mais peut effectivement créer quelques inquiétudes préalables. Et pas de soucis, le personnel des compagnies à l’habitude et vous guidera.

N'hésitez pas à partager cet article
error0

One Reply to “Comment prendre le bateau pour la Corse ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Tu as aimé ce blog ? Partages le !