Les voyages de Marie,

Le blog de voyage de Marie

La Corse pour recommencer à vivre…

Ajaccio Chemin des crêtes

Enfin un voyage en 2021 !

Je suis tellement contente de pouvoir vous écrire ce genre de message, après de si longs mois à parler de projet, faire des wishlist de destinations, revenir sur certains souvenirs de voyages, mais sans jamais ressentir cette sensation d’ailleurs. Et dès que cela à été possible, dans des conditions acceptables, je vous avoue que je ne m’en suis pas privée !

La Corse, la destination parfaite pour sortir du confinement !

Je n’ai jamais cachée ma passion pour cette île ! La Corse est symbolisée pour moi par cette phrase qui fut pendant longtemps la communication officielle : la plus proche des îles lointaines ! Et c’est exactement ce qu’il me fallait, après ces longs mois d’hibernation touristique, pour retrouver ce plaisir de partir. Et puisque j’aime les symboles, c’est en bateau que j’ai décidé de rejoindre la ville d’Ajaccio, en prenant un ferry à Marseille.
Prendre le bateau, larguer les amarres, regarder la côte s’éloigner, se retrouver en pleine mer…autant de petits moments incroyables qui font déjà le succès de ce voyage sur l’île de beauté.
J’ai beau y être aller tant de fois, enfant avec mes parents puis seule dans ma vie de “blogueuse de voyage”, l’arrivée en ferry dans le golfe d’Ajaccio est toujours un émerveillement.
Et dès la descente sur les quais, ce sont ces odeurs familières qui m’ont ENFIN ramenées à la vraie vie : le voyage est enfin de nouveau possible !

Ajaccio, ma base pour une semaine

J’ai déjà séjourné à Ajaccio, comme je vous l’avais raconté dans cet article. Cette ville m’avait marqué par sa dualité. Animée, agitée, parfois même un peu trop “ville”, Ajaccio n’en reste pas moins une incroyable destination touristique, riche de découvertes en tout genre. Et c’est exactement ce qu’il me fallait en ce mois de mai, pour un séjour de quelques jours sans voiture, afin de profiter du soleil corse, des plages, des randonnées tout en restant au coeur de la ville pour retrouver cette chaleur méditerranéenne.
Je me suis aussi laissée tenter par Ajaccio parce que plusieurs amies blogueuses m’ont parlé de nouvelles adresses ou activités que je n’avais pas eu le temps d’essayer.
Pour tout cela, Ajaccio est sans doute la destination idéale en Corse pour un cours séjour en mai. Facile, proche, dense, sauvage, festive…tout ce dont j’avais besoin !

L’hôtel Fesch, mon coup de cœur.

La piscine sur le toits de l’hôtel Fesch

Mon camp de base m’a été suggéré par une “collègue” de voyage. Et l’idée m’allait bien de prendre un hôtel en centre ville d’Ajaccio puis d’en profiter pour rayonner un peu. Ce “vieil” hôtel ajaccien se trouve dans la célèbre rue piétonne la Rue Fesch, qui mène au Palais Fesch et à la Chapelle Fesch où est enterré…le Cardinal Fesch.
L’immense bâtisse surprend un peu de l’extérieur, imposante et massive. Mais forcément, vous serrez vous aussi, comme moi, attiré par le dernier étage. Rajouté en 2019, ce rooftop est LE PLUS incontestable de cet hôtel, ce qui en fait l’une des plus belles adresses actuelles d’Ajaccio. J’ai pris tout mes petits déjeuners au dernier étage, surplombant la vieille ville, la mer, le golfe d’Ajaccio et les hauts sommets encore enneigés en fond !
Et pour couronner le tout, sur ce toit terrasse se trouve …la piscine chauffée ! Le kiff de pouvoir se baigner en surplombant la mer dans un lieu aussi original et calme ( j’étais seule en journée !)
Plus d’infos et contact : https://www.hotel-fesch.com

Le sentier des crêtes

Ok je suis “assez” sportive. Alors quand on m’a dit que depuis le centre ville, il était possible de faire une “petite” rando facile sur les crêtes au dessus d’Ajaccio, j’ai un peu tiqué en pensant qu’il s’agissait d’une promenade facile et touristique. L’avantage d’un hôtel en centre ville, c’est qu’il est proche de presque tout, et donc facile de prendre ses baskets pour rejoindre le départ du Sentier des Crêtes ( depuis le Bois des Anglais). C’est ce que j’ai entrepris un matin.
Et bien ça monte, raide même ! Sans difficulté technique, mais ça grimpe tout le temps, sur un tout petit sentier au milieu du maquis corse. Et quel bonheur de le faire en mai. Il ne fait pas (trop) chaud, le maquis est en fleur, éclatant de couleurs et d’odeurs, et la vue est limpide sur tout le golfe depuis la côte sud jusqu’au plus hautes montagnes du centre de l’île. C’est, selon moi, un incontournable à faire à Ajaccio !
Amis sportifs, c’est aussi le terrain d’entrainement de tous les traileurs du coin, j’en ai croisé beaucoup pendant mes 4 heures de balade.
Plus d’infos : https://www.ajaccio-corse.com/

Aller à la plage en mai !

Depuis les Crêtes, la vue panoramique montre aussi les plages de la rive nord ( la célèbre Route des Sanguinaires) avec des tons de bleu qui forcément m’ont incité à la découverte. J’avais déjà commencé mon bronzage sur les plages du centre ville, mais l’envie d’un déjeuner en paillote sur le sable était à combler. Ce qui fut fait sous un soleil estival, sur la plage de Marinella.
Alors oui, l’eau est encore fraîche en mai à Ajaccio. Mais tout cela est très relatif. Car après quelques hésitations, j’ai fini par me baigner sans trop de problème, pour rendre ma séance de plage-bronzette totale !

Se laisser griser par la vitesse en mer

Base de Jet ski – Port Tino Rossi à Ajaccio

J’avais planifié d’aller visiter les îles Sanguinaires, en prenant le bus de ville jusqu’à la Parata. Mais pendant ce déjeuner sur le sable blanc, j’ai découvert la possibilité de faire une randonnée en jet-ski vers les Sanguinaires, soit depuis les plages, mais aussi depuis le Port Tino Rossi, en centre ville, à deux pas de mon hôtel !
Bingo, réservation faite au près de la base de jet ski Ajaccio pour une sortie d’une heure et demie qui permet de découvrir toute la côte et l’archipel des Sanguinaires.
Vous vous posez forcément la question, mais NON je n’ai pas mon permis bateau. En randonnée encadrée, vous pouvez louer un jet ski sans permis et naviguer sous le contrôle et surveillance d’un guide moniteur !
Plus d’infos : https://cappaijet.fr

La Rue du Roi de Rome

Le centre ville d’Ajaccio est constitué de toutes petites ruelles qui serpentent entre les maisons imposantes et quelques artères principales. La rue la plus imposante est bien-sûr le Cours Napoléon. Mais la rue qui est la plus vivante en soirée se trouve dans la vieille ville, dans le quartier entre la Citadelle et la Cathédrale. La Rue du Roi de Rome est l’épicentre des soirées festives, des bonnes tables et des adresses réputées. Même si la situation sanitaire ne m’a pas permis de goûter aux folles soirées de la rue ( dixit certaines ajacciennes rencontrées pendant ma journée plage) j’ai profité de l’allègement pour y prendre un plateau de charcuterie et vin rouge local, un mix que je vous conseille vivement.

J’ai profité de ces quelques jours pour tester encore bien d’autres services comme cette liaison maritime régulière entre Ajaccio et la station balnéaire de Porticcio, juste en face. J’ai aussi découvert une ville avec une vraie attirance pour la mode, et visité les magasins de quelques créatrices locales très branchées, aussi bien côté bijou que textile.

S’il fallait retenir un côté un peu moins positif, il est lié à la crise sanitaire du moment. Nombreux lieux n’étaient pas encore accessibles et d’autres fermaient bien vite, ce qui a un peu réduit mes possibilités de découvertes.
Mais encore une fois, que cette ville d’Ajaccio me semble sous-estimée par les touristes tant il y a de belles choses à faire dans un cadre fantastique. Et quel bonheur de pouvoir de nouveau vous raconter mon plaisir de voyager !


N'hésitez pas à partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Tu as aimé ce blog ? Partages le !