Les voyages de Marie,

Le blog de voyage de Marie

Mon coup de cœur pour Ajaccio

La belle ville d'Ajaccio

Vous le savez, je suis une très grande fan de l’île de beauté. J’y suis allée de très nombreuses fois, tout d’abord toute petite avec mes parents, puis en colonie de vacances ( dont une dans un village de montagne, je vous raconterai un jour) puis avec mes ami(e)s pour des vacances festives.

Tout ces séjours m’ont permis de découvrir des coins de rêves comme les plages de Porto Vecchio et la ville de Bonifacio dans l’extrême sud. Il y a 2 ans, nous avons passé quelques jours au festival Calvi on the Rocks ( incroyable expérience à refaire très vite) puis fuit la foule et le bruit pour quelques jours dans le Cap Corse.
J’ai aussi eu la chance d’aller sur place pour faire quelques jours de randonnée sur le GR20, et faire de bateau dans la région du Valinco en septembre.
Mais jamais je ne fut rassasiée de cette île merveilleuse. C’est pour cela que j’ai de nouveau craqué il y a quelques jours lorsque un couple d’amis m’a proposé un long week end de mai à Ajaccio.

Ajaccio, cette belle inconnue

En fait, je ne connaissais pas Ajaccio. Certes j’y suis déjà passée plusieurs fois. J’y ai même débarqué il n’y a pas pas si longtemps en sortant d’une traversée en ferry depuis Marseille. Mais pour moi, cette ville n’était qu’une ville de passage, une étape vers le sud ou le nord.

Et quelle erreur ma p’tite dame !

Ajaccio possède tous les atouts pour passer un vrai weekend incroyable, pour déconnecter complet !
D’abord le golfe d’Ajaccio est juste magique, avec une météo unique dans l’île.
Super abrité, la ville affiche souvent 3 à 4 degrés de plus qu’ailleurs. Pas de vent et un soleil printanier très agréable, les premiers gros coups de soleil ont été au rendez vous dès le premier jour.
Car oui, Ajaccio est une vraie belle ville de ….plage !
Pas besoin de faire des heures de routes, les premières ( et pas les plus moches) plages sont directement au cœur de la ville ! C’est incroyable de pouvoir se faire bronzer sur la plage à côté de la citadelle. Effectivement, une fois qu’on nous a montré les plages de la route des sanguinaires, notre choix fut rapidement fait pour cette côte incroyable. Avec un coup de coeur unanime pour Capo di Feno et ses surfeurs locaux ( je vous raconterai mon expérience Stand up corse plus tard)

Un centre ville à découvrir d’urgence

Un peu blasée, j’étais persuadée qu’une “grande ville” de province comme Ajaccio ne devait pas avoir un charme particulier. Nouvelle erreur, la vieille ville, la citadelle, la cathédrale, la maison natale de Napoléon ( oui oui il est né là), la place du marché, la rue Fesch et le cours Napoléon forment un quartier très sympa à découvrir, très vivant le matin et le soir.
A propos de soirées, c’est dans ce coin là que nous les avons toutes passées. La rue à connaitre est la rue du Roi de Rome et les perpendiculaires. Les bonnes adresses pour manger et boire y sont nombreuses. On a adoré le restaurant du Roi de Rome, Chez Paulo ou encore la Brasserie Impériale ( bière corse artisanale brassée sur place)

Pour profiter pleinement de ces soirées animées, nous avions opté pour un hôtel en centre ville.
J’avoue que j’avais encore émis des doutes, je rêvais de me réveiller les pieds dans le sable.
Mes amis avaient choisi quand à eux l’hôtel Napoléon, un 3 étoiles au coeur d’Ajaccio.
La raison principale était la présence d’un parking privé à l’hôtel, la proximité de tous les bons spots à découvrir à pieds, et le look vue sur internet. Effectivement, cet hôtel donne un coup de jeune à Napoléon avec un design impérial super branché. J’ai même acheté deux souvenirs à la boutique concept de l’hôtel tant les pièces de la créatrice locale m’ont plu.

Hotel Napoleon à Ajaccio
Donc au moment de réserver une chambre d’hôtel à Ajaccio, pensez à l’hôtel Napoléon, c’est vraiment un bon plan !

Un arrière pays incroyablement riche

On va dire que c’est ce qui m’a le moins surpris. Je connais déjà très bien la Corse et je sais toutes les surprises que cette île peut réserver. Entre mer et montagne, chaque virage est un nouveau paysage à découvrir. Et là encore, nous en avons pris plein les mirettes avec les plages de la rive sud ( énorme coup de cœur pour la plage Mare e sole) , les villages de la vallée du Prunelli et le déjeuner dans le village de Bastelica, la découverte de la Via Ferrata de Tolla ( lire plus loin) etc..
C’est tellement riche qu’il faudrait plusieurs billets ici pour tout évoquer ( d’ailleurs j’en prépare pas mal d’autres).
Nous avons aussi profité de la navette en mer entre Ajaccio et la rive sud pour aller manger une glace à Porticcio, petite station balnéaire de la rive sud bien moins charmante ( la seule déception du (très) long weekend).
Et à propos de glaces, la réceptionniste de l’hôtel nous a conseillé d’aller goûter celle de Sagone, chez Geronimi. Franchement faire 45 minutes de voiture pour une coupe de glace…bof.

Glaces Geronimi
Et bien une fois sur place, un carnage tellement les glaces sont extraordinaires, et je pèse mes mots de grandes consommatrices de glace. Les sorbets “immortelle”, “nepita” ou encore sa glace au Bruccio….tout était fantastique.

Voila, je clos cette déclaration d’amour à la région d’Ajaccio sur une note de gastronomie.
Et je jure d’y revenir très très bientôt !

 

Liens utiles :
Hôtel Napoléon : www.hotel-napoleon-ajaccio.fr
Glacier Geronimi glacespierregeronimi.com

N'hésitez pas à partager cet article
error0

One Reply to “Mon coup de cœur pour Ajaccio”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Tu as aimé ce blog ? Partages le !