Les voyages de Marie,

Le blog de voyage de Marie

Retour sur un séjour au Costa Rica, focus sur San José

Costa Rica Toucan

Pendant ce confinement imposé par la situation sanitaire et ce damné virus, j’ai pu me replonger dans des souvenirs de voyages, pas si lointains finalement. J’ai eu la chance d’aller plusieurs fois au Costa Rica, pour découvrir les 2 côtes et profiter de toutes les possibilités de ce pays. Comme plusieurs d’entre vous, j’y ai surfé, j’y ai crapahuté dans les forêts tropicales, j’ai admiré une faune et flore inouïe ( je suis folle des couleurs du toucan) mais j’ai aussi beaucoup aimé la capitale du Costa Rica, San José, un peu anachronique du reste du pays de la Pura Vida.
J’ai donc décidé de vous préparé un classement des 5 visites à ne pas manquer à San José selon moi, lors d’un séjour au Costa Rica. 

Commencer par louer une voiture pour visiter San José

Comme énoncé précédemment, San José est la capitale du Costa Rica, située plus précisément dans la région de la Vallée Centrale. C’est depuis cette ville que je suis arrivée, comme toute personne qui se rend au Costa Rica en avion. Bien plus qu’un point d’entrée et de sortie du pays, San José est une ville aux nombreux attraits touristiques. Comme San José est en général une simple étape lors d’un voyage au Costa Rica, il est conseillé de prévoir une location de voiture à l’avance pour avoir le choix des modèles. Après m’être renseignée sur de nombreux blogs de voyages, j’avais bien compris qu’il était préférable de louer un 4×4 ce que j’ai fait chez Jumbo Car, pour le récupérer dès mon arrivée à l’aéroport international Juan Santamaría. Une voiture haute de châssis permet de visiter le pays sans soucis car les routes et les pistes utilisées ne sont pas toujours super carrossables.
Petite info importante, pour ce qui est du permis de conduire. Avec un permis français, vous pouvez conduire ou louer un véhicule pendant 90 jours maximum. Pour ceux qui veulent rester plus longtemps, il vous faudra passer le permis local.

Le musée national du Costa Rica

Pour commencer, je vous conseille cet incontournable à San José, le musée national du Costa Rica. Situé dans le centre ville, ce musée a été fondé en 1887, mais ne fut ouvert pour la première fois qu’ en 1930. J’y ai découvert de nombreuses collections retraçant l’histoire du Costa Rica, dont une salle qui exposait près de 1000 artefacts datant de la période précolombienne. J’ai aussi visité une autre salle, dédiée à l’or précolombien, qui présente les diverses méthodes de fabrication des objets avec ce matériau, qui étaient très avancées pour l’époque. J’ai aussi beaucoup appris, grâce à ce musée national,  sur le souhait d’indépendance qui a suivi la période coloniale du Costa Rica, ainsi que l’importance de la culture de bananes et du café dans l’histoire du pays. Et oui, je suis maintenant une experte en histoire économique du Costa Rica !

Visiter les vieux quartiers de San José 

J’ai poursuivi ma découverte de San José en visitant les vieux quartiers, qui à mon sens sont les plus intéressants. En me promenant à Amon, Otoya ou encore Soledad, j’ai pu découvrir de vieilles maisons en bois aux couleurs variées. C’est aussi dans les vieux quartiers de San José que se trouve le marché central ou mercado central, où j’ai découvert une partie de la culture gastronomique locale ( voir plsu bas). J’ai acheté dans ce célèbre marché, qui est un incontournable d’un voyage au Costa Rica, des fruits tropicaux et du poisson frais, qui étaient vraiment délicieux.
En flânant dans les vieux quartiers de San José, j’ai aussi découvert le parc zoologique et le jardin botanique national Simón Bolivar, réputé pour sa grande biodiversité. J’ai pu observer de nombreuses sortes d’animaux : des reptiles, des poissons et des mammifères notamment. 

Le théâtre national du Costa Rica

Le théâtre national du Costa Rica fait sans conteste partie des visites que j’ai le plus apprécié lors de mon séjour à San José. Inauguré en 1897, après une longue période de construction, le théâtre est situé près de la Place Juan Mora Fernández, nommée ainsi en hommage au premier président costaricien. Ma découverte de ce théâtre, classé monument historique depuis 1965, s’est faite en dehors des représentations artistiques. C’est selon moi, une visite à faire impérativement lors d’un voyage à San José, pour découvrir ce lieu d’intérêt et son architecture inspiré de la renaissance italienne, française, grecques et romaines. Le théâtre national est aussi connu pour son célèbre café, un lieu parfait pour s’assoir, déguster un café costaricain tout en regardant l’agitation de la ville. 

Le musée de l’or précolombien

Une visite assez incroyable dans un musée dédié à l’or sous toutes ses formes. On retrouve ici toute la période précolombienne mais aussi la quête du métal précieux par les espagnols. Il est en général classé par les musées les plus importants au monde pour la découverte de l’art précolombien.

Goûter des spécialités costaricaines au restaurant

Il n’était pas concevable de voyager à San José sans goûter aux spécialités locales qui y sont préparées. C’est pourquoi j’ai décidé de me rendre au restaurant Silvestre, car j’ai vu de nombreux sites de voyages faisant son éloge. Et je n’ai pas été déçue, puisque j’ai pu goûter à un enyucado, un gâteau à base de manioc, de noix de coco, de sucre et parfois d’anis et de confiture de goyave. A côté des assiettes étaient placés des mantudos, des petites figurines qui sont habituellement sorties lors des fêtes populaires. Le tout à prix très raisonnables, et dans un restaurant costaricien charmant au style des années 1960. 

En somme, San José fait partie selon moi de ces villes sous estimées lors de voyages dans des destinations très fortes comme l’est le Costa Rica. Pourtant le charme de cette ville a très vite opéré sur moi. C’est pourquoi je vous conseille vraiment de planifier quelques jour afin de découvrir la capitale costaricaine, lors de votre prochains séjours au pays de la Pura Vida. 

N'hésitez pas à partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Tu as aimé ce blog ? Partages le !