Les voyages de Marie,

Le blog de voyage de Marie

Escapade au Mexique : à la découverte du site archéologique de Cobá

Le Mexique est réputé mondialement pour ses nombreux sites archéologiques situés de part et d’autre de son territoire. La péninsule du Yucatán est l’une des destinations incontournables puisque la plupart d’entre eux y sont concentrés. Les plus célèbres sont entre autres l’ancienne cité maya Uxmal ainsi que l’ancienne ville maya Chichén Itzá, car ils sont faciles à explorer. Pourtant, il existe d’autres sites archéologiques tous aussi exceptionnels à découvrir même si leur exploration est moins aisée. C’est justement le cas de l’ancienne cité de Cobá qui fut jadis la rivale de Chichén Itzá.

Comment rejoindre le site archéologique de Cobá ?

Cobá est le nom d’un petit village qui se trouve à proximité de cet immense site archéologique mexicain établi sur 80 km² de superficie. Son accès était relativement difficile avant que des fouilles n’aient été entreprises sur ce dernier. Actuellement, il est relié par des routes facilitant ainsi sa découverte tout en promouvant le tourisme au Mexique pour découvrir ses sites archéologiques d’exception.

Dans le cas où vous souhaiteriez vous rendre au site archéologique de Cobá, vous pouvez le rejoindre facilement à partir de la ville de Valladolid ou bien de la station balnéaire de Tulum. En effet, depuis Valladolid, un peu moins d’une heure de route suffit à s’y rendre pour une soixantaine de kilomètres de trajet. Tandis que depuis Tulum, c’est d’autant plus rapide puisque le site est distant d’une quarantaine de kilomètres seulement pour 45 min de route en moyenne.

Partir à l’aventure en découvrant le site archéologique de Cobá

Contrairement à Uxmal ou à Chichén Itzá, le site archéologique de Cobá n’a pas encore été entièrement fouillé et étudié par les archéologues. En outre, seules quelques portions de ce site ont fait l’objet de restauration actuellement. Qui plus est, ses vestiges se trouvent au beau milieu d’une végétation luxuriante de forêt tropicale dont certaines parties sont uniquement accessibles aux visiteurs.

En passant alors par le site de Cobá, vous aurez certainement l’impression de partir à l’aventure comme pour faire des fouilles archéologiques au travers de ses ruines. Il n’y a rien de mieux que de l’explorer à pied, mais il est de nos jours possible de le visiter en vélo. En effet, vous pouvez trouver des vélos en location pour rejoindre les groupes de vestiges archéologiques qui sont accessibles pour une visite.

Les vestiges incontournables de  Cobá à découvrir

En explorant le site archéologique de Cobá, les quelques vestiges accessibles aux visiteurs sont à voir impérativement. Parmi les incontournables se trouve justement le « Groupe Cobá » caractérisé par l’immense temple de 25 m de hauteur, des vestiges de palais et de résidence, ainsi que l’une des deux cours de jeu de pelote de ce site archéologique.

Sinon, il ne faut pas non plus manquer la découverte du « Groupe Nohoch Mul ». Son principal attrait réside en sa monumentale pyramide d’une quarantaine de mètres de hauteur figurant parmi les plus hautes des sites archéologiques mayas du Mexique. D’ailleurs, Nohoch Mul signifie « grand massif » en langue maya. Vous pouvez alors gravir cette remarquable pyramide du groupe Nohoch Mul jusqu’à son sommet. De là-haut, vous aurez une vue imprenable sur le site et ses environs. Notamment sur les parties non ouvertes aux publics, la forêt tropicale, mais aussi les deux lagunes qui ont permis d’alimenter en eau cette ancienne cité maya.

N'hésitez pas à partager cet article
error1
fb-share-icon20
Tweet 5
fb-share-icon3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Tu as aimé ce blog ? Partages le !