Les voyages de Marie,

Le blog de voyage de Marie

Idée week-end : Varsovie en hiver !

Varsovie la nuit

Voici le retour d’un week-end totalement improvisé en quelques heures, suite à la possibilité de réserver des billets d’avions vraiment ( mais vraiment) pas chers pour aller à la découverte de la capitale polonaise.
Retour sur 3 nuits à Varsovie.

Varsovie l’hiver ? Mais tu es folle Marie ?

Oui, je sais que le principe de partir à la découverte d’une capitale de l’est de l’Europe en plein hiver n’est pas toujours ce que nous, blogueuse de voyages, prônons. Parmi les City break, nous avons plutôt l’habitude de vous inciter à la découverte des “grandes” capitales ( Londres, Berlin, Rome, Madrid…) et de garder les villes de l’est pour le printemps ou l’automne.
Oui mais voila, il y a des propositions qui ne se refusent pas.
Celle de découvrir Varsovie est tombée un mardi soir, par un petit texto, pour un départ vendredi à la première heure :

Chopin, Vodka, 1944, Lenine, Pierogis ….ça te tente ? Départ vendredi pour Varsovie !

Une fois la problématique de la météo et donc du sac de vêtements réglée, ce qui est assez simple finalement : froid, donc se couvrir selon la méthode de l’oignon, il suffisait de se documenter un peu sur les “incontournables à découvrir à Varsovie”.
Et les premières lectures ressemblent à une longue liste de raisons de préférer Cracovie , ou de partir l’été. Gloups, pas gagné !

Une ville très surprenante !

L’arrivée à l’aéroport de Varsovie Chopin donne le ton. La ville est assez moderne, faite d’artères larges et ouvertes. Les bâtiments gris post soviétiques sont avalés par le retour des façades colorées et par les constructions extrêmement design et moderne des nouveaux building du centre.
Mais la première chose qui m’a frappé, une fois sortie du taxi ( n’hésitez pas, les taxis sont très bon marché) c’est le calme dans les rues. Peut-être est-ce le froid ( 1° degrés humide…) ou bien le fait que l’on soit vendredi 11h00, en plein travail, mais les rues sont vides, la circulation très fluide et de faible densité, pas de bruits polluants…. on entend même très bien les extraits de piano de Chopin joués à chaque arrêt de bus et banc dans la “vieille ville”.

Alors que voir à Varsovie ?

La ville de Chopin

Car oui, Varsovie est la ville de Chopin. Du moins la ville où il vécu son enfance et où il émerveilla par son génie musicale. Depuis le nom de l’aéroport jusqu’à sa musique jouée partout en ville, en passant par sa maison et le musée qui lui est consacré, partout Varsovie rend hommage à Frédéric Chopin, né proche de Varsovie et mort à Paris, dans sa nouvelle patrie. Laissez vous porter par sa musique incroyable. Ce sera pour nous le fil rouge de ces 3 jours !

Varsovie, la ville martyr

Oui je l’avoue, je ne savais que très peu de chose en arrivant ici. Comme beaucoup, j’avais entendu parler du “ghetto de Varsovie” pendant la seconde guerre mondiale, mais jamais je n’avais pris conscience de la violence de cette période imposée par les Nazis aux juifs polonnais puis à l’ensemble des habitants de Varsovie, coincé entre les Allemands et les Russes de l’autre côté de la Vistule.

La visite de la ville montre assez peu de vestige de ces années terribles. Et pour cause, la ville fut littéralement rasée par les allemands, de façon méthodique. Seul le ghetto permettait un semblant de survie, très relatif puisque le nombre de mort dans ce camp. Il s’agit de l’ancien quartier juif de la ville, où les nazis ont cloisonné 180 000 juifs, puis au final près de 400 000 polonais au total.

Pour comprendre tout cela, le Musée de l’insurrection de Varsovie est incontournable ! Impossible de ressortir de cette longue visite totalement indemne. C’est dur, poignant, bouleversant, mais cela partie de l’histoire, celle que l’on doit aussi connaitre lors de nos voyages.
C’est sans aucun doute le moment le plus fort de ce voyage à Varsovie, mais aussi l’un des plus marquants de ma vie de blogueuse !

La nouvelle vieille ville

La ville fut donc totalement rasée par les allemands. Et pourtant aujourd’hui, on visite de nouveau la vieille ville de Varsovie.
Démonstration incroyable de la résilience de cette population, la frénésie de reconstruire la ville à l’identique, après la guerre, donne aujourd’hui une impression curieuse. Celle d’une vieille ville sans les traces du passé.
Il est encore très agréable de se promener dans les rues autour du château, tout de brique rouge. La principale place du Palais Royal est le centre de vie touristique, tout comme la place du marché ( Rynek Starego Miastra ). Haute en couleur, cette place doit être très animée en été, beaucoup moins en hiver. Pourtant, la petite ascension au sommet de la tour pour avoir un panorama à 360 degrés sur la ville.
Pour découvrir la vieille ville et son extension moderne, j’ai adoré déambuler sur la voie royale, bercée aux sons de pianos.
J’ai aussi pris le temps de visiter le musée du Palais Royal. Pour être franche, il faisait tellement froid et humide ce samedi matin que je me serai réfugiée n’importe où. Mais j’ai adoré cette visite, très “Sissi impératrice” même si l’on ressent que tout cela est “reconstruit”.

Varsovie moderne

Comment ne pas parler de la partie moderne de la ville ? Et d’ailleurs, plutôt DES parties modernes. Car le pouvoir de Lénine a bien laissé une trace moderne pendant la reconstruction. Aujourd’hui appelé le Palais de la Culture et de la Science , cet immense building type new yorkais des années 50 est une démonstration de force soviétique. L’architecture est très surprenante à Varsovie, mais la vue depuis le sommet est vraiment époustouflante, à faire absolument !
Depuis le sommet, on découvre aussi l’expansion galopante de la capitale polonaise, avec des immeubles très modernes qui poussent partout, montrant encore une fois la capacité incroyable de se pays a se relever de tout.

A noter, pour les amateurs, Varsovie compte de très nombreuses oeuvres de Street Art assez conséquentes, avec quelques très beaux messages politiques.
La ville compte aussi un musée d’art moderne qui mérite une petite ballade, tout comme le Centre Copernic ( malheureusement je suis arrivée trop tard pour la visite)

Quoi manger à Varsovie ?

Question fondamentale quand on part en week-end non ?
Alors honnêtement, je n’allais pas à Varsovie avec l’idée du séjour gastronomique. Pour être franche, j’avais même plutôt misé sur la découverte de la boisson locale, la Vodka, pour me réchauffer ( bon, ça marche très bien !). Mais j’ai découvert quelques plats vraiment très bons dont certaines soupes me font encore saliver ( les Barszcz, Żurek, et Grochówka ma préférée). Mais mon coup de coeur va vers les pierogis, sorte de gros raviolis locaux, fourrés avec des tas de garnitures possibles. Honnêtement, j’en ai mangé à chaque repas !
J’ai aussi essayé la Karp, plat traditionnel ( la Carpe) pêchée depuis toujours à Varsovie.

Et la nuit alors ?

Varsovie, comme beaucoup de ville de l’est, est en plein renouveau. La jeunesse a soif de vivre et les scènes alternatives sont nombreuses. On trouve pas mal de club et de salles de concerts qui jouent entre techno et rock. Notre soirée de samedi fut consacrée à la découverte de différentes adresses. Mais il nous manquait sans doute le top plan underground, a chercher plutôt de l’autre côté de la Vistule. Mais pour être encore une fois très franche, j’étais tellement claquée par le froid et les kilomètres de marche que je n’ai pas cherché “la night”. A refaire en été sans doute.

Varsovie pratique :

Les vols entre Paris et Varsovie sont quotidiens bien sûr.
La compagnie polonaise est la LOT avec 3 vols par jour entre CDG et Varsovie-Chopin. Il existe plusieurs vols lowcost.
Il faut compter 2 heures de vol.
Pas de formalité douanières, la Pologne est bien sûr membre de l’UE, la carte d’identité suffit pour les touristes français.
L’aéroport est à moins de 30 min du centre ville.

La monnaie est le Zloty ou PLN. 1 € équivaut à un peu plus de 4 PLN.

N'hésitez pas à partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Tu as aimé ce blog ? Partages le !