Les voyages de Marie,

Le blog de voyage de Marie

Mon week-end express à Barcelone.

Week end à Barcelone

Entre quelques excursions en Bretagne – mon terrain de jeu de prédilection – et en attendant de pouvoir m’embarquer de nouveau dans un long courrier, j’avais bien du mal, comme tout le monde j’imagine, à rester en place. C’est pourquoi, quand l’une de mes meilleures amies m’a proposé de venir la rejoindre pour quelques jours à Barcelone, là où elle réside, je ne me le suis pas fait dire deux fois (d’autant plus que le froid automnal commence sérieusement à se montrer ici).
En quelques heures, l’affaire était pliée, et je me retrouvais dans l’avion, direction la capitale catalane ; un city trip express que je m’empresse de partager ici avec vous, pour que vous puissiez, vous aussi, vous imprégner des merveilles de la ville de Gaudí.

Barcelone, une atmosphère chaleureuse.

Première impression dès mon arrivée, Barcelone est une ville jeune, conviviale, animée et cosmopolite. Non seulement elle jouit d’un climat privilégié, propice à la vie en extérieur, même en plein mois d’octobre, mais les différents commerces, bars et restaurants restent également ouverts jusqu’à des heures tardives, ce qui est idéal pour profiter au mieux de la ville (notamment les soirs de match, la ferveur des catalans pour leur équipe de cœur est inégalable)– par chance, j’ai eu la possibilité d’y aller avant que la fermeture des bars et restaurants n’entre en vigueur en Catalogne.

En ce qui me concerne, j’ai adoré rayonner depuis la Plaça Catalunya, centre névralgique de la ville, pour me perdre dans les petites ruelles du Barri Gotic (le Vieux-Quartier de Barcelone qui cache plus d’une surprise), fouler les pavés des célèbres Ramblas, siroter un bon jus de fruit frais au Marché de la Boquería, mais aussi flâner le long du port et de la plage de la Barceloneta, animé(s) à toute heure du jour et de la nuit. Oui, vous l’aurez compris, Barcelone est une ville qui se découvre principalement en marchant, pour s’imprégner au mieux de son ambiance festive et chaleureuse.

Les rues de Barcelone - Week end à Barcelone

Crise sanitaire oblige, je n’ai malheureusement pas pu goûter aux joies de la vie nocturne barcelonaise, réputée notamment pour ses boîtes de nuit à-même la plage. Mais nul doute, vu l’atmosphère générale, que je n’aurais pas été déçue.

Barcelone et son architecture unique au monde.

Si Barcelone se distingue aussi en Europe pour son architecture hors du commun, c’est aussi – et surtout – grâce à l’œuvre d’un génie catalan, Antoni Gaudí, à l’origine d’un grand nombre de monuments emblématiques de la ville. On lui doit notamment l’incontournable Sagrada Familia, toujours inachevée malgré des travaux débutés en 1882.

La Sagrada Familia à Barcelone

Entre style gothique et Art Nouveau, le bâtiment est conçu comme une véritable œuvre d’art, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, avec des jeux de lumières, des couleurs, des mouvements et des textures tout simplement inédit(e)s. Si vous ne deviez voir qu’un seul monument Gaudí, ce serait celui-ci.

Casa Batillo à Barcelone

Cela dit, si le travail de l’architecte catalan vous intéresse, n’hésitez pas à parcourir la ville à la découverte de ses chefs d’œuvre: la Pedrera (ou Casa Milà), la Casa Batlló, le Palau Guëll, la Casa Vicens, …

Le parc Guell à Barcelone

Pour ma part, j’ai un coup de cœur pour le Park Guëll, un parc arboré aux vues spectaculaires, qui a accueilli une scène de l’un de mes films préférés, L’Auberge Espagnole.

Barcelone et ses parcs.

C’est aussi l’un des grands atouts de la capitale catalane. La ville regorge en effet d’espaces verts rafraîchissants et ombragés, où il fait bon se poser après une longue journée de marche. Personnellement, je suis tombée sous le charme du Parc de la Ciutadella, en plein centre-ville, parsemé de fontaines et de plans d’eau.

La Colline du Montjuïc, qui surplombe la ville, est également une escale incontournable si vous avez, comme moi, la chance de passer 3 jours entiers à Barcelone. Avec ses grands espaces verts, sa tranquillité, et ses monuments érigés pour les Jeux Olympiques de 1992, elle est synonyme de belle balade et de grand bol d’air frais.

Infos pratiques pour un week end à Barcelone :

Quand y aller : toute l’année ou presque. Entre janvier et mars, le climat n’est pas aussi agréable. En juillet aout, il y a beaucoup de monde comme le rappelle le site spécialisé dans les citybreak : Tripinthecity.fr/barcelone
Comment y aller : pour les français, rien de plus simple. Les compagnies low cost adorent la destination Barcelona, même si dans mon cas, en venant de Rennes, ce fut moins simple. Je suis d’ailleurs partie de Nantes avec Volotea. L’ aéroport de Barcelone El Prat est situé à 12 km du centre ville.
Coût de la vie : alors soyons clairs, la vie en Espagne est nettement moins chère qu’en France, sauf que tu es touriste à Barcelone. Les pièges peuvent être partout, mais avec un peu de discernement, ce n’est vraiment pas un week-end onéreux.

N'hésitez pas à partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Tu as aimé ce blog ? Partages le !