Les voyages de Marie,

Le blog de voyage de Marie

Ibiza – Formentera, un héritage hippie hors du commun.

Si Ibiza et Formentera ont gagné leurs galons sur la scène internationale pour leurs nuits agitées et déjantées, les deux plus petites îles des Baléares offrent également un tout autre visage, vestige d’une histoire fascinante de plus de 2600 ans. Ainsi, derrière leur réputation d’îles festives et excentriques se cachent des paysages vierges de toute présence humaine, des traditions culturelles fortement ancrées, et une sérénité à toute épreuve, propice à la détente et au bien-être.

formentera hyppieAutant d’atouts qui expliquent l’importance de la présence hippie sur les deux îles, et ce depuis le début des années 60. Explications.

Ibiza et Formentera : une culture hippie fortement ancrée dans l’histoire des îles.

La soif de liberté, d’amour, de nature et d’authenticité. C’est certainement ce qui a poussé la communauté hippie européenne, vers le milieu des années 60, à émigrer en nombre vers ces deux écrins de tranquillité du cœur des Baléares, poussée également par l’émergence d’une société de consommation démesurée et l’apogée de la dictature franquiste. Ainsi, artistes bohèmes, philosophes rêveurs, écrivains idéalistes, ou encore amoureux de la nature se sont peu à peu intégrés à la population locale d’Ibiza et de Formentera, fascinés par la libre-pensée dominante et la nature encore intacte.

Ibiza restaurant mer party

L’arrivée du Pacha ou de l’Amnesia, dans les années 70, ont à leur tour contribué à accentuer cette réputation de « Peace & Love » dont se targuaient les deux îles ; si leurs soirées déjantées accueillent aujourd’hui les jet-setters du monde entier, elles ont d’abord attiré, il y a quelques années, des hippies de toute l’Europe. Tombés sous le charme de la beauté sauvage de ces deux territoires, beaucoup d’entre eux y ont d’ailleurs élu domicile, contribuant à renforcer l’importance de la communauté hippie des îles Baléares.

Une atmosphère bohème et bien-être idéale pour un séjour de détente.

Afin de comprendre au mieux la tradition bohème d’Ibiza, rendez-vous dans le nord-est de l’île, dans les alentours du village de San Joan, épicentre de la communauté hippie ibizienne et de ses mythiques transe party. De nombreux marchés hippies s’organisent également de part et d’autre des deux îles, avec, parmi les plus connus, celui de Punta Arabi à Santa Eulalia del Rio, ou encore celui de Las Dalias, à Sant Carles de Peralta. Vous y trouverez beaucoup d’artisanat : bijoux fantaisie, vêtements fabriqués à la main et autres instruments de musique traditionnels.

Ibiza Life is Better Eivissa

Incontournable, la Cala Benirras constitue également une étape de choix pour qui souhaite découvrir cette autre facette des Baléares. Adossée à une colline couverte d’une épaisse forêt de pins, et bordée par les eaux tranquilles de la Méditerranée, la plage est le rendez-vous dominical des hippies venus admirer le coucher de soleil sur l’île, au son exaltant des tams-tams et des percussions. Un spectacle fascinant, s’il en est, qui tranche avec les nuits agitées d’Eivissa, la capitale.

N'hésitez pas à partager cet article
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu as aimé ce blog ? Partages le !